LA SOMATOPATHIE

Issue de la METHODE POYET (du nom de son fondateur Maurice Raymond Poyet) qui est une technique d’OSTEOPATHIE douce, énergétique, informationnelle et non-manipulative (aucun cracking, ni trust cervical..). Cette méthode repose sur l’écoute du MRP (mécanisme respiratoire primaire) afin de percevoir d’éventuels déséquilibres et de les harmoniser par des gestes doux et légers. Pierre-Camille Vernet qui en suivit les enseignements a enrichi de ses recherches la méthode pour lui apporter une vision psychosomatique créant ainsi la SOMATOPATHIE ! Le corps va être le refuge d’événements traumatiques et/ou émotionnels de la VIE et de l’HISTOIRE de chaque individu. L’objectif du thérapeute est de trouver, en verbalisant les différents niveaux de perception ressentis, quels événements ont amené le patient à cet état physique et émotionnel...

Dans le questionnement et la verbalisation pendant la séance, le thérapeute va chercher à trouver l’événement DÉCLENCHANT, le ou les événement(s) PROGRAMMANT (répétition), l’événement RÉFÉRENT (transgénérationnel) associé à l’état physique et émotionnel de la personne.

L’événement DÉCLENCHANT est celui qui a entraîné les symptômes physiques, l’état émotionnel et le mal-être de la personne. Cet état physique/mental se déclenche en fonction de plusieurs facteurs. La répétition d’événements avec la même problématique dans la vie de la personne (voir événement programmant ci-dessous) et l’intensité de l’événement vécu par la personne. Exemple lors d’un gros accident de voiture, un sentiment de « peur de mort » pour soi ou les autres peut-être vécu par la personne.

L’élément PROGRAMMANT fait appel à la répétition de cet événement durant la vie de la personne : pendant la petite enfance, à l’adolescence, ou à l’âge adulte. Voici des exemples d’événements en lien avec la notion de « souffrance de séparation » qui peuvent entraîner une zone figée sous occipitale (base de la tête) : naissance difficile (césarienne, mise en couveuse, assistance respiratoire immédiate…), séparation des parents pendant l’enfance, séparation avec sa copine à l’adolescence, décès d’un parent…

L’élément RÉFÉRENT est en lien avec le transgénérationnel. Comme un héritage qui, de génération en génération, laisse des traces tissulaires chez la personne, cela peut produire au fil du temps des sur-adaptations et l’installation de pathologies de plus en plus profondes. D’occasionnelles, elles deviendront permanentes, de plus en plus structurelles, voire organiques puis comportementales : l’évènement réel vécu par un aïeul s’éloignant avec le temps, engendrera des symptômes et des déséquilibres chez ses descendants face à des événements similaires et répétitifs. C’est comme si une mémoire inconsciente était à l’œuvre et déclenchait chez le descendant un stress augmenté alors que les événements comparables vécus par lui-même sont moindres.

Certaines émotions non exprimées émergent alors à la conscience du patient et l’amènent progressivement à la compréhension intuitive et consciente dans le temps. Elles libèrent progressivement ces peurs récurrentes, cessent la transmission des comportements familiaux nocifs devenus inadaptés à la situation actuelle du patient et par voie de conséquence éliminent définitivement les symptômes douloureux dans le respect de l'individu.

POUR QUI?

Sportifs

Le corps garde en mémoire tout ce qui lui arrive effectuant des micro-adaptations tout au long de la vie, à notre insu, pour continuer à se mouvoir continuellement, notamment lors d'une activité sportive, jusqu'au jour où le corps ne peut plus répondre à un équilibre naturel pour la mobilité normale. La somatopathie enlève toutes ces micro-adaptations pour retrouver la physiologie initiale et faire disparaître les douleurs rapidement voire immédiatement! Les douleurs restantes proviennent généralement des muscles qui sont contractés depuis trop longtemps et un travail local suufira à les faire lâcher.

Femmes enceintes

Dans le but d'accompagner la femme enceinte afin d'éviter différents troubles (douleurs pelviennes, lombalgies, sciatalgies...) liés à ce changement d'état physique et émotionnel. La somatopathie permet des conditions favorables pour l'accouchement ! Après la naissance il est aussi important de bien rééquilibrer le bassin car celui-ci a été fortement sollicité pouvant entraîner entre autres jambes lourdes, pesanteur, incontinences, lombalgies... L'accompagnement post-partum permet donc à la maman de retrouver une stabilité au niveau physique et émotionnel.

Nouveaux-nés

Le nourrisson a vécu la grossesse et l'accouchement au même titre que la maman et a donc peut-être subi différentes émotions et/ou pressions (forceps, ventouses, spatules, césarienne...). La somatopathie, dans les semaines suivant la venue au monde du bébé peut à titre préventif éviter certains soucis comme les insomnies, les régurgitations, les problèmes d'allaitement... 

La séance se fait avec des gestes extrêmement doux, sur un niveau sensoriel et membranaire. Comme pour l'adulte aucune mobilisation vertébrale et du crâne n'est effectué.

Personnes stressées, angoissées

La somatopathie est indiquée pour les aspects émotionnels : peur, angoisse, stress

Les peurs comme les angoisses (qui sont des peurs que l’on n’arrive pas à nommer…) activent le système émotionnel. Ces émotions proviennent du vécu du patient (zones figées + sutures) mais aussi du vécu de sa lignée familiale (zones figées seules). 
La somatopathie a pour but d’amener le patient à prendre conscience des émotions non exprimées. Elle libère progressivement les peurs ou angoisses récurrentes et modifient des comportements familiaux devenus inadaptés à la situation actuelle du patient. Et par voie de conséquence éliminent définitivement les symptômes douloureux !

Le stress est un mécanisme adaptatif de survie, notre corps par l’intermédiaire du cerveau s’adapte en permanence à ce qu’il nous arrive et répond en fonction. C’est avec les hormones de nos différents organes que l’on s’adapte à ce qu’il nous arrive dans la vie (exemple : lors d’une situation où nous devons fuir, l’adrénaline va augmenter la fréquence cardiaque et le cortisol va apporter l’énergie nécessaire là où il y a besoin, nous pouvons fuir…). Une action neuro-hormonale induit donc une action physiologique et par conséquence un comportement adapté ! Il se peut que des personnes en situation de stress mettent en place un système physiologique qui n’est plus adapté à la situation vécue, en somatopathie elles sont en état de super stress. Non conscient chez la personne, dès que le niveau de stress s’élève un peu, cela va se manifester souvent de façon intense et de différentes formes (épuisement glandes surrénales, eczéma, porosité intestinale, crise d’asthme…)

LE COACHING WINGWAVE EST TRES EFFICACE EGALEMENT.